Les bonsaï de Charlène

Parce que débuter en bonsaï, c'est aussi faire des erreur, et malheureusement perdre des arbres…

Pourquoi cette section ?

C'est le côté peu reluisant de cette pratique, on agit parfois sans bon sens, d'autres fois avec toutes les précautions, il arrive malgré tout qu'un arbre meurt. Le tout est de savoir apprendre de ses erreurs…

Voici donc les arbres que j'ai perdu, et les hypothèses qui expliquent pourquoi.

Pour ces arbres, j'ai mis une petite explication, ainsi que tous les posts que j'avais pu écrire à leurs propos avant qu'ils ne quittent le monde du bonsaï pour retourner un jour nourrir leurs congénères.

Acer palmatum n°3

J'avais acheté cet arbre dans une jardinerie quelconque, mais je l'avais très probablement rempoté en premier lieu (dans les quelques jours qui ont suivit l'achat) dans un substrat inadapté (du simple terreau je crois). Voyant 2 ans plus tard que l'arbre commençait à donner des signes de faiblesse, je me suis précipitée pour agir au niveau racinaire. C'est là que j'ai eu raison, et tort à la fois. Voyant que l'arbre n'était pas au meilleur de sa forme, je n'aurais pas du tailler sévèrement les racines ! Il aurait eu besoin d'un transpotage dans un panier à culture (que je n'utilisais pas à l'époque) avec de la pumice. Eventuellement tailler les quelques racines très longues en conservant quasiment le tout !

Rempotage d'Acer palmatum n°3   Bonsaï

<2014-10-26 dim.>

20140421acerpalmatum3.jpg

Figure 1: Acer palmatum en avril 2014

Ce plant de pépinière, acheté en 2012 a été rempoté dans pot à culture en forme de coupe, c'est à dire assez peu profond. Ces derniers temps, il semble souffrir au niveau racinaire, je pense qu'elles ont envahi tout le substrat. Étant en automne, il est possible de le rempoter. Je l'ai donc mis dans un pot rectangulaire après avoir taillé sévèrement les racines ainsi que les branches.

20141026acerpalmatum3.jpg

Figure 2: Acer palmatum 26 octobre 2014

Chamaecyparis

En fait, cet arbre n'est pas mort, mais il est retourné à la pleine terre. En fait, sa croissance étant très lente, et je ne voyais pas cet arbre évoluer en bonsaï. De plus, j'ai vu cet arbre en pleine terre. Ce n'est pas un arbre qui pousse haut, et dans sa petite taille je l'ai trouvé magnifique, avec ses branches un peu particulières aux extrémités, je ne sais pas comment l'expliquer, mais il est bien plus beau au naturel. En plus, j'en ai croisé en bonsaï un peu travaillé chez Looder, pépinière spécialisée en bonsaï, et je n'ai bizarrement pas jeté un œil vers eux, alors que j'adore cette espèce. Du coup je crois que sa beauté se trouve dans la quantité de petites branchettes ce qu'on ne peux pas trouver dans un bonsaï.

Création d'un chokkan sur un Chamaecyparis   Bonsaï

<2015-01-13 mar.>

Lors du cours de bonsaï débutant du club ou j'adhère, nous avons pu étudier le style chokkan. Ce n'est pas le plus facile à réaliser, comme nous avons pu le tester mais très sympa quand même à tenter. J'avais un Chamaecyparis ou faux cyprès, depuis quelques années, que j'avais acheté dans l'idée d'en faire un bonsaï. Le voilà donc sur ma table de travail…

20150113chamaecyparisface.jpg

Figure 3: Sa face, avant la taille

20150113chamaecyparisprofil.jpg

Figure 4: Son profil, avant la taille

Je ne sais pas si le style lui convient… D'ailleurs étant une variété qui pousse dans un plan, je ne sais pas si ce futur lui convient tout à fait… Mais on verra bien, comme on dit "au pire j'ai un jardin", il pourra retourner en pleine terre et faire sa vie ^^

20150130chamaecyparisligature.jpg

Figure 5: Chamaecyparis après la taille (ligature en cours)

Ficus benjamina

Celui-ci je l'ai vraiment perdu connement ! Je l'ai bêtement laissé dans l'abri de jardin après rempotage. Il y faisait froid (donc pas tip-top pour un ficus) et surtout il n'était du coup pas arrosé comme il fallait, puisqu'il était à l'abri de la pluie… Enfin, pour le coup j'ai vraiment merdé.

Création d'un bonsaï de Ficus benjamina   Bonsaï

<2014-11-23 dim.>

Et voilà, la folie des boutures à encore frappé. J'ai refait cet été (peut-être même au printemps) quelques boutures de ficus que j'avais taillé. En le dépotant, j'ai remarqué des racines bien étalées, en étoile, et de très courts entre-noeuds. Du coup un peu de substrat, un pot à bonsaï, et voilà un nouveau né !

Comme substrat j'ai utilisé du terreau tamisé, de l'akadama et de la pouzzolane. Le mélange a été fait un peu au hasard, il y a moins de pouzzolane que du reste, et peut-être un chouilla plus de terreau… J'ai encore pas mal de réticence à ne mettre que de l'akadama, et j'ai pu remarquer que ça ne nuisait pas, donc je persiste !

20141123ficusbenjamina.jpg

Figure 6: Ficus benjamina novembre 2014

Ligustrum sinense

Celui là, je ne sais pas bien pourquoi il est mort tout en me rendant compte que j'ai probablement agit dans le désordre… Après l'achat, je l'ai placé dans un pot un peu plus grand que celui dans lequel il était. Je n'avais pas touché aux racines, mais au fil du temps, il semblait se déteriorer. Je l'ai alors mis plus à l'ombre, pas mieux. Après avoir soulevé l'arbre de son pot, j'ai pu voir que les racines avaient envahi le substrat, j'ai alors imaginé qu'il étouffait. Je l'ai donc rempoté en taillant bien et en le mettant dans un substrat bien drainant, mais une fois encore ce n'était pas la bonne solution. Je n'avais pas encore découvert les paniers à culture aquatique à ce moment, c'est probablement ça qu'il lui aurait fallu, avec un peu de tonus-V ou de Well-Root (désolé pour la pub, mais ce sont les deux seuls que je connaisse…) Là peut-être qu'il serait reparti… Quand je vois que grâce à ça, j'ai sauvé un Acer qui ne se relançait pas au printemps, je me dis que mon troène serait peut-être encore en vie…

Rempotage d'un Ligustrum sinense   Bonsaï

<2014-04-27 dim.>

20120917ligustrumsinense.jpg

Figure 7: Ligustrum sinense septembre 2012

Lors de l'achat en pépinière en 2012, il était dans un pot à bonsaï profond, puis après avoir passé un mauvais hiver il est passé dans un pot à culture. Après 1 an dans ce pot, ses feuilles sont tachées de marron il ne semble pas en bonne forme mais semble malgré tout capable de former de nouveaux bourgeons… Je le rempote donc ce jour, effectue une taille sévère des racines qui se sont énormément développées et ont colonisé tout le substrat, ainsi qu'une taille des branches qui poussent selon leur bon vouloir. J'ai ajouté une boulette d'engrais de printemps, et je le laisse se requinquer.

20140421ligustrumsinense.jpg

Figure 8: Ligustrum sinense avril 2014

Rempotage du Ligustrum sinense   Bonsaï

<2014-05-12 lun.>

Le rempotage, même s'il a tenu compte de la cime a été très mal entrepris. À noter pour les futurs rempotages, faire attention que l'arbre ne donne pas l'impression de tomber hors de son pot.

20140512ligustrumsinense.jpg

Figure 9: Ligustrum sinense mai 2014

Des nouvelles du Ligustrum sinense   Bonsaï

<2014-08-31 dim.>

Bonsaï en très mauvaise forme, cependant des bourgeons et de nouvelles feuilles apparaissent. Il a été placé cet été au nord de la maison, le soleil chauffe trop fort sur la terrasse pour l'y laisser. J'effectue régulièrement une taille des branches mortes, l'arrosage est fréquent et contrôlé. Un apport d'engrais est à prévoir bientôt (le week end prochain peut-être).

D'autres nouvelles du Ligustrum sinense   Bonsaï

<2014-09-08 lun.>

Je n'avais pas remarqué la semaine dernière mais des bourgeons poussent sur le tronc au niveau de noeuds ayant perdu leurs branches. J'ai bon espoir de le voir repartir enfin. Il faudrai peut être lui donner du glucose (j'en ai souvent entendu parlé mais je n'ai jamais testé…). Et maintenant qu'il repart, peut être un peu d'engrais ?

Ligustrum sinense caduc ou pas caduc   Bonsaï

<2015-01-25 dim.>

Ces derniers jour, il a bien gelé, on a même eu de la neige… Et tous mes arbres sont dehors, comme toujours. Par contre j'ai toujours ce pauvre Ligustrum qui n'a pas l'air dans son assiette… Il a perdu toutes ses feuilles ! Déjà qu'il n'en avait pas des masses… Alors j'ai pu lire que ce type de bonsaï supportait jusqu'à -10°C (température que nous n'avons tout de même pas atteint !!) et qu'il fallait craindre une chute des feuilles en dessous de -3°C… Du coup j'imagine que les feuilles qui ont fuit reviendront au printemps… Je ne sais plus quoi faire pour cet arbre qui a bien du mal à pousser, alors que j'ai pu lire encore aujourd'hui que c'est une espèce "facile" qui accepte bien les erreurs ! Je dois pas être faite pour la facilité…

La suite au prochain épisode, en espérant un beau débourrement au printemps, en grande quantité !!! (hé on peut toujours espérer…)

Carpinus communis n°1

Cet arbre non plus n'est pas mort. A l'instar du Chamaecyparis, il est retourné à la pleine terre. J'ai d'autres charmes communs, de bien meilleure facture, qui donneront (peut-être) de beaux bonsaï. Bien plus facilement en tout cas que celui là. Du coup, il est parti dans la haie, juste en face de la maison (donc je l'ai sous les yeux malgré tout :)

C'était mon tout premier charme commun.

Mise en terre de Carpinus communis   Prébonsaï

<2013-11-26 mar.>

J'ai acheté un charme en racines nues, mais n'ayant pas trop le temps de m'en occuper, je l'ai "vite fait" mis en pleine terre, dans un de mes carrés potager. Mais comme leurs nom l'indique, c'est fait pour le potager, donc cette solution était assez provisoire. J'ai donc plus tard attrapé un pot quelconque pour l'y mettre avec du substrat "de récup" (en fait, c'était du persil dedans, il n'avait pas survécu à l'hiver, par contre les graines se mettent à germer, c'est costaud une graine^^). Je sais qu'il ne faut pas réutiliser du substrat déjà cultivé, mais dans l'immédiat, je n'avais que ça.

Taille drastique de Carpinus communis   Prébonsaï

<2014-08-31 dim.>

J'ai récemment coupé la tête de ce charme pré-bonsaï. J'en ai aussi profité pour le rempoter en pot plus petit, avec un meilleur substrat, tamisé et plus drainant. Malheureusement, j'ai encore oublié de prendre des photos aussitôt…

20141026carpinuscommunis1.jpg

Figure 10: Carpinus communis 26 octobre 2014

Ulmus parvifolia

Pour cet orme de Chine, j'ai bêtement oublié de le protéger une fois l'hiver arrivé… J'aurais dû le mettre à l'abri du froid, mais j'ai complètement zappé… Surtout qu'il avait passé un premier hiver dehors sans s'en plaindre… Le deuxième n'aura pas été bénéfique.

Ulmus parvifolia ou Zelkova ?   Bonsaï

<2012-09-11 mar.>

Lorsque j'ai acheté cet arbre, il était indiqué "Zelkova" sur l'étiquette de la boutique. Je crois qu'il s'agit d'une erreur (assez commune cela dit) parce que les feuilles de Zelkova sont rugueuses, et fines alors que celles de l'orme de chine sont épaisses et lisses…

20120908ulmusparvifolia.jpg

Figure 11: Ulmus parvifolia 8 septembre 2012, avant rempotage

Les racines et le substrat semblaient ne pas s'entendre ! Je l'ai donc rempoté en pot ovale beige, dans une "terre à bonsaï" achetée toute prête.

20120911ulmusparvifolia.jpg

Figure 12: Ulmus parvifolia 11 septembre 2012 après rempotage

Taille d'entretien d'Ulmus parvifolia   Bonsaï

<2014-09-23 mar.>

20140512ulmusparvifolia.jpg

Figure 13: Ulmus parvifolia 12 mai 2014

Cours de bonsaï confirmé.

Taille des quelques branches trop longues trop sèches trop moches etc. Grande question : que tailler au niveau de la cime (composée par 2 branches bien trop serrées pour que ça grandisse convenablement…). Il y a un réel travail de réflexion à faire, car des branches mal placées doivent être retirées, mais 2 solutions s'imposent à chaque fois… Il va falloir prendre des décisions.

Penser à le rempoter très prochainement.

Rempotage d'Ulmus parvifolia   Bonsaï

<2014-09-25 jeu.>

Rempoté dans un pot plus grand, son pot était devenu trop petit par rapport à sa ramure. Un pot de chez Poterie du monde a été commandé pour remplacer le précédent, ovale beige, qui est fêlé. Substrat akadama, terreau tamisé en proportion à peu près équivalentes.

20141026ulmusparvifolia.jpg

Figure 14: Ulmus parvifolia 26 octobre 2014

Larix decidua n°2

Ce petit prélèvement de novembre 2014 était pourtant bien parti. Le rempotage n'a pas dû lui plaire… Pourtant je n'avais pas trop touché aux racines et le substrat qu'il avait n'était vraiment pas terrible, et empêchait de l'arroser correctement… La ligature n'entravait pourtant pas trop la circulation de sève. Elle avait été faite 6 mois plus tôt… Je le croyais plus fort que ça. C'est une réelle déception, parce que je le trouvais sympa formé en fukinagashi…

Travail sur Larix decidua   Bonsaï

<2015-10-27 mar.>

Aujourd'hui atelier bonsaï ! J'ai travaillé un Larix prélevé en novembre 2014 (oui c'est assez récent mais il est jeune, et vigoureux).

20150517larix2.jpg

Figure 15: Le voici avant travail, en mai 2015

Une petite taille, suivie d'une ligature, pour lui donner un petit air de lettré. Bon c'est vrai qu'au final ça fait plus un fukinagashi, mais bon, il est jeune, et va encore beaucoup évoluer…

20151028larix2.jpg

Figure 16: Le voici le lendemain, après une nuit de repos ^^

Atelier bonsaï avec Fredy Filiot   Bonsaï

<2016-04-16 sam.>

Ce mélèze a été prélevé en 2014, avec plusieurs de ses congénères. Par contre de tous, c'est le seul dont les bourgeons n'ont pas encore débourré… Je me lance donc dans un rempotage en panier à culture (23x23cm) dans un mélange de pumice et de compost tamisé. Je n'ai pas trop touché aux racines, j'espère qu'il va repartir. Les bourgeons sont malgré tout présent, et ont gonflé, ils n'ont plus qu'à exploser :)

20160417larixdecidua.jpg

Figure 17: Après rempotage

Carpinus coreana

Là pour le coup, ce pauvre charme n'a rien subit DU TOUT ! et pourtant il est mort…

L'hiver a été très doux, donc il n'a pas gelé. Je ne l'ai pas rempoté, le substrat semblait convenable (j'avais même viré la mousse, qui prenait trop d'ampleur et empêchait de savoir si c'était bien arrosé). Je l'avais déligaturé quelques mois plus tard, le fil n'avait rien marqué, tout était parfait…

Carpinus coreana   Bonsaï

<2014-04-21 lun.>

20140421carpinuscoreana.jpg

Figure 18: Carpinus coreana 21 avril 2014

Petit Charme de Corée acheté cette année chez Rarzen.

20140512carpinuscoreana.jpg

Figure 19: Carpinus coreana 12 mai 2014

20141026carpinuscoreana.jpg

Figure 20: Carpinus coreana 26 octobre 2014

Première ligature sur Carpinus coreana   Bonsaï

<2014-11-25 mar.>

Aujourd'hui, cours de bonsaï confirmé.

Pour cet arbre, j'ai effectué une taille légère des branches superflues. J'ai choisi une cime, et j'ai ligaturé au fil d'aluminium de 2 mm, puis de fil plus fin (de diamètre inconnu).

20141127carpinuscoreanaligature.jpg

Figure 21: Carpinus coreana fraîchement ligaturé en novembre 2014

La face est très plate, avec peu (ou pas) de branches, j'espère qu'il va repartir en bourgeons à ce niveau, puisqu'il a été bien taillé…

Début d'été pour Carpinus coreana   Bonsaï

<2015-06-14 dim.>

Il porte encore ses ligatures, mais plus pour très longtemps.

20150614carpinuscoreana.jpg

Figure 22: Carpinus coreana

Envoyez-moi un email Association Ornaise de Bonsaï

Archives

Site auto-hébergé généré par Archlinux ARM et Nginx.

© Charlène Liard | Édité sous Emacs 25.2.1 (Org mode 8.2.10).