Les bonsaï de Charlène

Que s'est il passé en 2016 ?

Petite taille de rafraichissement sur Juniperus sabina tamariscifolia   Bonsaï

<2016-02-09 mar.>

J'ai acheté ce Juniperus sabina tamariscifolia il y a près d'un an. Le pauvre n'avait pas très bonne mine, alors j'ai voulu le sauver. C'est peut-être l'inverse qui vient de lui arriver.

20150517juniperussabinatamariscifolia.jpg

Figure 1: Juniperus sabina en mai 2015

Tout d'abord, cet arbre pique, mais genre il pique vraiment ! Il est couvert d'écailles pointues, qui semble-t-il, apparaissent sur les genévriers stressés. Je vois bien qu'il ne va pas super bien, mais j'ai tout fait ou presque pour que ça aille mieux… La seule chose, je ne l'ai pas rempoté faute de substrat adapté, résultat, il est dans un mauvais substrat très rétenteur, et je crois que ça ne lui plait pas des masses… Je l'avais malgré tout transpoté dans un panier à culture, que j'avais ensuite rempli de pumice, mais on sent que les racines sont trop humides. Prochaine étape, je le rempote au printemps.

J'ai donc profité du cours de bonsaï de cette semaine pour le dorloter quelques peu, lui faire une taille légère, afin d'épurer sa silhouette, et de le rendre plus harmonieux. J'ai aussi brossé son écorce, taillé les branchettes mortes, et essayé de tailler toutes les écailles épineuses que j'ai pu. Je ne sais pas si c'était une bonne idée, mais je suis presque sûre que c'en n'était pas une mauvaise. On verra s'il ose en refaire ou non après que je l'ai engraissé et rempoté au printemps.

20160211juniperussabinatamariscifolia.jpg

Figure 2: Juniperus sabina après sa taille

Il mérite encore beaucoup de travail, mais j'ai bon espoir qu'il se sente mieux après un bon rempotage. Aucune face n'est encore réellement établie, d'où la photo un peu "à l'arrach'".

Taille d'Acer palmatum atropurpureum n°1   Bonsaï

<2016-02-14 dim.>

Quasiment depuis son achat, je sais que cet érable devra subir une méga taille… En fait, j'avais même tenté des photo montage à l'aide de gimp pour voir ce que ça donnait.

Et puis tout compte fait, arrivé devant l'arbre, j'ai trouvé un petit bourgeon pile-poil où il faut.

20160214acerpalmatumatropurpureum1montage.png

Figure 3: Ledit bourgeon

J'ai donc finalement décidé de tout ratiboiser. Comme souvent avec mes érables en fait. Mais après les expériences que j'ai pu faire, je sais que ça repart du tonnerre même quand il n'y a pas de bourgeon visible !

Alors voilà, j'ai méga taillé :

20160214acerpalmatumatropurpureum1.jpg

Figure 4: Vivement le printemps que je sois sûre qu'il reparte celui là !!!

Toute petite taille d'Acer palmatum 4   Bonsaï

<2016-02-14 dim.>

Après 1 an et demi, il faut commencer à orienter la pousse de cet érable. J'ai donc taillé la branche de droite, qui était déjà trop longue.

20150408acerpalmatum4.jpg

Figure 5: On n'observe pas de grande différence avec la première photo, j'aurais du faire une photo avant la taille

Discution sur un pot pour Pinus sylvestris   Bonsaï

<2016-02-15 lun.>

J'ai ce petit pin depuis 2012, et je l'avais trouvé à dans un supermarché, pour moins de 15€ si mes souvenirs sont bons. Après avoir subit une bonne ligature pour placer harmonieusement un maximum de branches, cet arbre aura besoin d'un rempotage (à l'automne prochain je pense, ou dans 1 an, au printemps). Alors je réfléchi un peu sur le pot adéquat pour cet arbre, et sachant que je vais faire une virée chez Looder, aux Pays-bas, je me dis que c'est le moment de choisir un nouveau contenant. Je n'ai pas forcément souvent accès à de beaux pots, de qualité, alors j'espère trouver mon bonheur lors de cette virée.

Voilà les montages que j'ai réalisé :

20151110pinussylvestrispotcoquille1.jpg

Figure 6: Pot coquille et pin penché

20151110pinussylvestrispotcoquille2.jpg

Figure 7: Le même pot coquille, mais l'arbre est moins penché

20151110pinussylvestrispotplat.jpg

Figure 8: Essai avec un pot plat, carré

20151110pinussylvestrispotrondbleunuit.jpg

Figure 9: Sur demande dans un commentaire sur facebook, voici en pot rond et bleu nuit

Evidemment, les pots rond ne conviennent pas trop aux conifères, les pots vernissés non plus. Mais j'ai testé quand même. Au final je trouve que le pot coquille ira le mieux.

Virée en Hollande !!!

<2016-02-20 sam.>

Courte visite chez Looder, pépiniériste spécialisé dans le bonsaï et le jardin japonais.

J'en ai rapporté 5 arbres.

20160223acerpalmatumkiyohime.jpg

Figure 10: Un érable, Acer palmatum kiyohime

20160223chaenomelesspeciosa.jpg

Figure 11: Un cognassier du Japon Chaenomeles speciosa

20160223diospyroskaki.jpg

Figure 12: Un kaki, Diospyros kaki

20160223juniperuschinensislooder1.jpg

Figure 13: Un genévrier, Juniperus chinensis itoigawa

20160223juniperuschinensislooder2.jpg

Figure 14: Un autre genévrier, Juniperus chinensis sargentii

J'ai aussi rapporté quelques pots, et un bac à rempoter, vachement pratique !!

Taille d'Acer palmatum kiyohime   Bonsaï

<2016-02-23 mar.>

Cours de bonsaï confirmé pendant lequel j'ai taillé cet érable acquis ce week-end. Certaines branches étaient cassées, le bois commençait même à sécher. Par endroit, on voit que les cicatrices commençaient à se refermer. J'ai donc taillé une grosse branche, assez abimée, qui à donné un aspect plus aérien à l'arbre. Ainsi qu'une ou deux autres un peu trop mal placées et abimées aussi.

Pour le reste, j'ai essayé de sélectionner les ramifications de sorte à ne plus avoir de départ triple voir quadruple. Mais je n'ai pas retiré tous les bourgeons surnuméraires, il va falloir le faire assez rapidement.

20160224acerpalmatumkiyohime.jpg

Figure 15: Acer palmatum kiyohime 24 février 2016 après la taille

Des bancs pour mes bonsaï   Jardinage

<2016-02-26 ven.>

Depuis le temps, que j'avais cette idée en tête, de fabriquer des "bancs" pour poser mes bonsaï, pour qu'ils soient à hauteur d'œil… J'avais au début pensé à ce genre de banc pour le poser sur l'herbe :

planbancbonsai.jpg

Figure 16: Bancs à bonsaï premier jet

Et puis à la réflexion, je me suis dit que l'herbe n'est vraiment pas plane, que les pieds en bois allaient pourrir à cause du contact avec la terre… J'ai donc mûri l'idée, les pieds seront protégés par des pieds de poteaux en métal, qui possèdent un piquet assez long pour s'arrimer dans la terre. Du coup, plus besoin de planter 6 pieds ! Seulement 3 suffisent. Heureusement parce que finalement, avec le nombre de cailloux qu'on trouve dans mon jardin, il a parfois fallu creuser pour pouvoir les enfoncer à la masse…

Mais en fin de compte, ce fut assez réussi ^^

20160226bancbonsai.jpg

Figure 17: Mes premiers bancs à bonsaï

Du coup, un petit aperçu des anciens bancs, bricolés avec des rondins de tous les arbres qui avaient été abattus. Ils sont cependant restés, ces anciens bancs, parce que je dois aussi faire une deuzième rangée de banc, sur piquet, plus bas que le premier, mais je n'ai pas acheté le matériel (je voulais être sûre que le premier essai soit concluant :).

Juniperus chinensis sargentii   Bonsaï

<2016-03-05 sam.>

Ce week-end a lieu l'atelier régional ouest à Saint Marc le Blanc, près de Baillé. Encadrés par Patrick Dujardin et Ronan Lebras, nos petits arbres vont être bichonnés… À notre façon !

J'y ai emmené mon junip' sargentii acheté chez Looder il y a 2 semaines.

20160305juniperuschinensissargentii1.jpg

Figure 18: Juniperus chinensis sargentii avant la taille

C'est cette face qui a en premier lieu été décidée.

20160305juniperuschinensissargentii2.jpg

Figure 19: Juniperus chinensis sargentii après la taille

La photo ne lui rend pas vraiment justice, il est vraiment très réussi je trouve. J'ai vraiment bien été conseillée, et Patrick a fait lui-même le placement des branches, je ne sais encore pas vraiment le faire… Mais ça viendra !

Travail sur Juniperus chinensis n°1   Bonsaï

<2016-03-09 mer.>

Hier, pendant l'atelier bonsaï du mardi soir, j'ai taillé les rameaux trop long et le bois mort râté. La branche de cime est laissée intacte.

20160308juniperuschinensis1.jpg

Figure 20: Juniperus chinensis avant la taille

Il faut aussi rempoter cet arbre. J'ai donc légèrement taillé les racines qui n'ont pas énormément poussé depuis le dernier rempotage, j'en ai retiré, en tout, moins du tiers.

20160309juniperuschinensis1racines.jpg

Figure 21: Racines du Juniperus chinensis

Il a ensuite été rempoté dans un panier à culture aquatique 23x23cm, le pot initial était plus petit, et n'avait jamais été changé. Le substrat est un mélange de pumice et d'une poignée de charbon végétal.

Il faut également engraisser cet arbre. Beaucoup disent qu'il faut attendre 1 mois avant d'engraisser, cependant, on sait que l'engrais organique n'est diponible qu'un mois après son ajout. J'ai donc décidé d'ajouter tout de suite mon engrais (et pi' c'est tout).

20160309juniperuschinensis1.jpg

Figure 22: Juniperus chinensis après le rempotage

Rempotage en masse !   Bonsaï

<2016-04-03 dim.>

Acer palmatum n°1

La marcotte a super bien fonctionné, l'ancien nebari est complètement effacé de nombreuses racines sont apparues à l'endroit de la coupure.

Il était dans un panier à culture de 23x23 cm, mais comme j'ai taillé beaucoup de racines, il atterri dans un panier 19x19 cm.

Le substrat est un mélange de pumice (en majorité), un peu d'ancien substrat tamisé, et du compost tamisé.

20160413acerpalmatum1.jpg

Figure 23: une semaine après le rempotage

Acer palmatum n°2

Je pense que cette marcotte a très mal été préparée. On le voit d'ailleurs très bien sur les photos que j'ai faites, par endroits, je n'ai pas creusé suffisamment le bois. J'ai donc repris la marcotte, retiré le tout, re-gratté, et tout remis en pot, avec de la sphaigne et un peu d'akadama tamisé.

20160413acerpalmatum2.jpg

Figure 24: La marcotte est à nouveau prête !

Acer palmatum n°5

Cet érable était en panier à culture 23x23cm et restera dans le même. L'ancien substrat probablement un mélange de terreau, sable et pouzzo. Le nouveau sera donc un mélange de pumice et de compost tamisé. Les racines sont nombreuses et fines.

20160413acerpalmatum5.jpg

Figure 25: après rempotage

Acer palmatum taiyoh nishiki

Cet érable aurait du être rempoté il y a bien longtemps, mais faute de savoir et de matériel, je n'avais toujours rien fait.

Je l'ai donc retiré de son pot, j'ai tenté de gratter un peu la terre, mais j'ai vite abandonné, je me dis que cet arbre n'a pas de beaux bourgeons ce printemps… J'ai un peu peur d'avoir trop attendu pour agir. Peut-être aurais-je dû le rempoter à l'automne, au pire si l'hiver avait été rude, j'aurais pu le placer chez Alain, dans sa serre… Tant pis, il est trop tard pour se morfondre, je l'ai donc mis en pleine terre, dans un des carré potager placé à la mi-ombre.

Cedrus deodara aurea

Ce cèdre acheté en pépinière de supermarché ne tenait pas debout dans son pot ! J'ai patienté tout l'hiver pour pouvoir le rempoter dans un panier à culture (23x23cm) afin qu'il arrête de tomber. Le mélange se compose de pumice, de compost tamisé et de charbon de bois.

Le nebari est très moche, il y a une inversion de conicité flagrante, il ne deviendra donc probablement jamais un bonsaï. J'ai juste taillé une branche de tête pour redessiner une cime un peu plus basse, vu la hauteur de l'arbre et la largeur de son tronc, j'aurais peut-être même dû tailler un peu plus… Malgré tout, je ne sais pas si je le travaillerais réellement en bonsaï un jour.

Fagus sylvatica

Ce petit hêtre a été prélevé il y a environ 2 ans… Enfin je crois, disons un an et demi au moins. Je l'avais mis en panier à culture, ce qui n'a pas l'air de lui déplaire. Il est donc rempoté dans le même panier 23x23cm avec un mélange pumice et compost tamisé. J'y ai ajouté une poignée de charbon de bois.

20160413fagussylvatica1.jpg

Figure 26: Une semaine après son rempotage

Ginkgo biloba

Depuis le temps que ce Ginkgo devait être rempoté… Il y a quelques années, il tombait hors de son pot, je l'avais donc transpoté rapidement dans un pot plastique noir. Cependant, réagissant toujours un peu trop tard, il n'avait jamais été rempoté parce qu'à chaque fois, je n'avais pas le matériel, ou alors il avait déjà débourré… Je me suis donc lancée ce dimanche !

Il est à présent dans un panier à culture 23x23cm. Mélange de pumice et de compost tamisé.

20160413ginkgobiloba.jpg

Figure 27: une semaine après son rempotage

Ligustrum sinense n°2

Ce troêne acheté chez Lidl avait été transpoté à la hâte dans un panier à culture 23x23cm avec de la pumice.

En le rempotant pour de bon, j'observe de magnifiques grosses racines blanches, et épaisses, dans la pumice, mais les racines restées dans l'ancien substrat ont relativement mauvaise mine… Cette observation me conforte dans le choix de ce substrat qui porte souvent à débat.

Je le rempote donc, puisqu'en théorie, c'est le bon moment. Je dis en théorie, parce qu'il n'aurait pas dû faire toutes ces pousses cet hiver et pourtant, il les a faites…

Il sera replacé dans le même panier à culture, 23x23 cm. Le substrat sera évidemment de la pumice, additionnée de compost tamisé et de charbon de bois.

20160404ligustrumsinenserempote.jpg

Figure 28: Troène après rempotage

Ulmus parvifolia n°2

Après son achat, cet arbre a été transpoté rapidement, et pour le test, son confrère orme de chine provenant du même endroit a été entièrement rempoté. Moralité, celui-ci est reparti moins vivement après le transpotage, alors que son confrère rempoté a repris de plus belle. Cependant, celui-ci est quand même bien reparti par la suite, juste un peu moins fort que l'autre. Ils sont restés tous les deux dehors tout l'hiver, mais il est vrai qu'il a fait très doux. Pour être sûre de ne pas faire de bourde, je les ai quand même conservé entre la fenêtre et le volet le soir. Je pense que ça les a bien aidés.

Bref, il est temps de rempoter cet orme, le panier à culture sera le même, et le substrat un mélange de pumice et de compost tamisé.

20160404ulmusparvifolia2.jpg

Figure 29: Ulmus après rempotage

Wysteria

Tout premier rempotage pour cette glycine. Au premier abord je pensais la mettre en pot à culture type panier à culture aquatique comme d'habitude. Mais en voyant le nombre de racines, et la petite taille des paniers que je possède, je me suis en fait décidée à la mettre directement dans le pot que j'avais prévu pour elle le jour de son achat.

Le mélange se compose de pumice et de compost tamisé.

20160413wysteria.jpg

Figure 30: Après rempotage

Marcotte sur Ligustrum   Bonsaï

<2016-04-13 mer.>

Le thème de cet atelier bonsaï du mardi soir était la marcotte. Alors j'ai tenté le coup sur un troêne acheté à lidl. Il est en pleine santé ! J'ai donc taillé l'écorce, et bien creusé pour éviter que ça ne cicatrise. J'ai entouré d'un fil de ligature en alu afin de le forcer à faire des racines, et j'ai saupoudré d'hormones de bouture.

20160413ligustrumsinense2.jpg

Figure 31: Et voilà la marcotte

Atelier bonsaï avec Fredy Filiot   Bonsaï

<2016-04-16 sam.>

Pinus

La grande question de toujours : c'est quelle espèce ??? J'ai acquis ce pin en novembre lors de la braderie du bonsaï au Jardin du levant. Mais je n'ai aucune certitude quant à son nom exact…

En tout cas, je l'ai quelques peu travaillé lors de cet atelier.

Fredy m'a d'abord conseillé de tailler les pompons en surnombre, en retirant le plus vigoureux.

Ensuite, je choisi la face, ce ne sera finalement pas celle que j'imaginais ! Puis je ligature les branches épaisses, je ne fais pas les petites pour le moment, il faudra le faire plus tard. Quand l'arbre aura poussé (dans un an on verra déjà où il en est ! )

20160417pinus.jpg

Figure 32: Après sa ligature, on aperçoit en bas le fil d'alu indiquant la face et l'orientation

Juniperus chinensis itoigawa

Après un nettoyage des branches en règles (il était véritablement très dense ce p'tit /Junip'/) on commence la reflexion…

Vu la hauteur de cet arbre, Fredy conseille de le compacter à l'aide de haubans. On place donc le premier, mais l'écorce est abimée au passage. On a donc posé un fil électrique (puisqu'ils sont déjà protégés, ce qui lui évite de marquer l'arbre) et on retire le premier. Les suivants sont posés à la main, une personne rapproche les branches, l'autre pose le fil. En tout, 3 sont posées. Le hic, c'est que les haubans m'empêchent de ligaturer convenablement. Je laisse donc l'arbre ainsi pour l'instant, il faudra par la suite ligaturer la portion raide au niveau de la cime afin de lui donner un mouvement à l'image du tronc.

20160417juniperuschinensisitoigawa.jpg

Figure 33: Après son travail

Pinus mugo

Je savais, depuis son achat, qu'il faudrait le rempoter rapidement, la motte est dure et dense. Par contre je n'imaginais pas avoir tant de mal !

Le chignon racinaire porte bien son nom. Après avoir dégrossi en surface, je trouve des racines tellement empaquetées que je n'arrive pas à grand chose. On distingue par contre très bien les tours qu'elles ont fait dans leur ancien pot, celui qui a précédéle pot actuel !

Au final, avec de l'eau et de la patience, je pense que j'ai beaucoup démêlé, maintenant j'espère que les plusieurs heures que j'ai passé dessus ne l'auront pas traumatisé. Le mélange est composé de pumice et de compost tamisé, le panier à culture mesure 19x19 cm.

20160417pinusmugo.jpg

Figure 34: Pinus mugo après son rempotage

Larix decidua

Ce mélèze a été prélevé en 2014, avec plusieurs de ses congénères. Par contre de tous, c'est le seul dont les bourgeons n'ont pas encore débourré… Je me lance donc dans un rempotage en panier à culture (23x23cm) dans un mélange de pumice et de compost tamisé. Je n'ai pas trop touché aux racines, j'espère qu'il va repartir. Les bourgeons sont malgré tout présent, et ont gonflé, ils n'ont plus qu'à exploser :)

20160417larixdecidua.jpg

Figure 35: Après rempotage

Prunus incisa

Ce prunus avait juste été transpoté au printemps dernier. Il est encore en fleurs mais je n'attendrais pas qu'elles fânent pour le rempoter, je les retire donc.

J'utilise le même panier à culture (23x23 cm) que celui utilisé pour le transpotage. Le substrat lui sera composé de pumice additionnée de compost tamisé.

Au niveau racinaire, je ne gratte pas trop, le pain est très dense, les racines sont nombreuses et fines. En bonne santé. J'en retire donc la moitié environ.

20160417prunusincisa.jpg

Figure 36: Après rempotage

Certaines branches sont retirées (3 ou 4) et deux sont haubanées. Il faut maintenant attendre qu'il reparte.

Hosta Blue Mouse   Shitakusa

<2016-04-17 dim.>

J'ai rempoté en octobre dernier, cette Hosta qui initialement était en pot "classique". La voilà qui montre le bout de son nez !

La mousse posée autour est assez laide, je sais, mais elle envahira bientôt tout le pot, et on ne verra plus le substrat.

20160416bluemouse.jpg

Figure 37: c'est pas mignon ça ?!

Rempotage du Chêne prélevé en 2014   Bonsaï

<2016-04-23 sam.>

Rien n'a encore été fait pour ce chêne. J'ai tout juste taillé les branchettes mortes l'année dernière, mais je n'y ai jamais touché autrement que pour ça. Il est donc temps de le rempoter. J'ai déjà du desherber (pas avec des produits chimiques hein ;) parce qu'on ne voyait même plus ses copains qui poussaient au pied !

20160423quercusavantrempotage.jpg

Figure 38: Une bien belle touffe d'herbe !

Il a donc été mis en panier à culture, avec un mélange pumice et compost tamisé, avec aussi un peu de son ancien substrat. J'espère avoir viré toute l'herbe, sérieux, je ne pensais pas que les racines de l'herbe étaient si nombreuses, si épaisses et surtout si développées !!

20160423quercus.jpg

Figure 39: Le voilà tout haubané pour ne pas qu'il tombe ^^

Deuxième rangée de bancs à bonsaï   Jardinage

<2016-05-02 lun.>

Voilà la deuxième rangée de bancs à bonsaï qui débarque ! Le premier rang à été reculé de 30cm, pour permettre au second, plus bas, de venir s'intercaller entre le premier et la terrasse. Résultat, depuis la terrasse, l'accès aux bonsaï est complet et facile !

20160502bancs2.jpg

Figure 40: Avec la pergolas, plus ou moins bien posée ^^

Prochaine mission, avec ce qu'il reste des pieds des bancs, je vais faire une table pour mes plantes d'accompagnement. Il reste 4 pieds de 60 cm donc ce sera parfait, en tout cas c'est tout ce qu'il reste ! Avec un plateau en bois, couvert d'une bâche en plastique sur laquelle je pourrais poser un tapis de fibres pour garder l'humidité… Affaire à suivre !

Marcotte sur Acer palmatum deshojo   Bonsaï

<2016-05-02 lun.>

Trop de branches sont à tailler sur ce petit érable si je veux qu'il devienne un bonsaï. Et n'ayant vraiment pas envie d'attendre pour voir de belles feuilles, je décide de le marcotter. On verra si le choix de la branche était judicieux, mais j'ai bon espoir. Au moins, je pourrais tout tailler s'il le faut, et repartir de zéro, tout en ayant le pied mère pour apprécier le feuillage magnifique de cet arbre.

20160502acerpalmatumdeshojo.jpg

Figure 41: Marcotte dans un mini-pot (qui a déjà fait ses preuves) avec de la sphaigne et des hormones de bouture.

Déplacement final pour Acer palmatum 'taiyoh nishiki'   Bonsaï

<2016-05-02 lun.>

Finalement, je lui ai trouvé une petite place sympa dans mon jardin à ce petit. Il est dans un endroit ensoleillé, entouré de deux hosta, ça va lui plaire ! En tout cas il vaudrait mieux…

Et avec un peu de chance, avec le temps, je pourrais faire une super marcotte sur une belle branche.

20160502acerpalmatumtaiyohnishiki.jpg

Figure 42: Après déplacement, le voici bien entouré

Défoliation sur Diospyros kaki   Bonsaï

<2016-05-24 mar.>

Il parait que cette essence peut se défolier pour relancer un bourgeonnement et réduire la taille des feuilles (à l'instar des érables). J'ai donc procédé à une semi-défoliation (oui dans le doute, je n'ai pas tout viré ;)

20160524diospyroskaki.jpg

Figure 43: Le voici avant

Petite plante d'accompagnement nommée Rhodohypoxis hebron Farm cerise   Shitakusa

<2016-05-28 sam.>

Ce week end se tenait le congrès annuel de la FFB. J'ai pu y voir de magnifiques arbres. J'ai bien sûr pris des tonnes de photos, mais sérieusement, rien de très pro, je suis sûre qu'on peut en trouver de très belles sur internet.

Je mettrais juste une photo de cet arbre que j'ai trouvé fort magnifique (c'est en réalité mon préféré :)

20160528-29expocongresFFB.jpg

Figure 44: Acer palmatum shishigashira

Il y avait aussi pas mal de commerçants, je me suis donc ravitaillée en pots, et j'ai craqué pour une petite plante d'accompagnement, Rhodohypoxis hebron Farm cerise

20160530rhodohypoxis.jpg

Figure 45: quel joli rose

J'ai bien entendu fait des photos des fleurs vues du dessus, mais la photo est floue, je vous épargnerais donc ^^

Des nouvelles de la semi-défoliation de Diospyros kaki   Bonsaï

<2016-09-08 jeu.>

Voilà 4 mois que la semi-défoliation a eu lieu, voici donc le résultat après une pousse de 4 mois :

20160908diospyroskaki.jpg

Figure 46: La partie droite à été défoliée, pas la gauche

On voit très bien que les feuilles de droite sont beaucoup plus petites.

Sevrage de la marcotte du Ligustrum 2   Bonsaï

<2016-09-10 sam.>

Avant que l'hiver n'arrive, j'ai décidé de sevrer ce troène. En plus, le pot est rempli de racines, et j'ai du mal à humidifier le restant de substrat.

Alors zou, je sors la tronçonneuse ('fin la scie quoi ;) et je taille dans le vif.

20160919ligustrumsinense2.1.jpg

Figure 47: Pied mère (qui a été retaillé un peu juste après)

20160919ligustrumsinense2.2.jpg

Figure 48: Pied fille (retaillé un peu lui aussi juste après)

Sevrage de l'Acer palmatum 2   Bonsaï

<2016-09-19 lun.>

Lancée dans les sevrages, voila celui de l'érable ! Et au passage, rempotage du pied mère qui le méritait depuis bien longtemps… Il faudra bien sûr l'abriter cet hiver.

20160919acerpalmatum2.jpg

Figure 49: Pied mère, après rempotage

20160919acerpalmatum2.2.jpg

Figure 50: Pied fille

Des nouvelles du chêne   Bonsaï

<2016-09-19 lun.>

Cet été, il a fait MEGA chaud, et comme je n'étais pas toujours présente pour pouvoir arroser tous les jours (et que je n'ai toujours pas de système d'arrosage automatique), j'ai placé tous mes bonsaï au nord de la maison, le long du pignon, pour les protéger du vent et du soleil. Bien mal m'en a pris, parce qu'au final, par peur de les voir s'assécher, ils se sont étiolés, et n'ont pas très bien poussés… La preuve avec mon chêne (le seul de ma collection d'ailleurs)

20160908quercus.jpg

Figure 51: oui oui c'est bien une photo de septembre… avant qu'il ne perde ses feuilles pour l'hiver

Taille de rafraichissement Ulmus parvifolia 3   Bonsaï

<2016-09-19 lun.>

Après s'être lui aussi étiolé tout l'été, il méritait une bonne coupe règlementaire.

Voyez plutôt :

20160908ulmusparvifolia3.jpg

Figure 52: Avant la taille, le 8 septembre 2016

20160926ulmusparvifolia3.jpg

Figure 53: Une semaine après la taille, le 26 septembre 2016

Taille et ligature Acer palmatum 4   Bonsaï

<2016-09-19 lun.>

Cette bouture est bien lancée, je l'ai donc taillée, et j'ai essayé d'orienter quelques peu la pousse avec un fil de ligature.

20160926acerpalmatum4.jpg

Taille sévère (encore) sur Acer buergerianum n°2   Bonsaï

<2016-09-27 mar.>

La première taille drastique de cet érable n'avait finalement pas été assez drastique. De plus, au début de l'été j'avais quelques peu taillé cet arbre, et conservé la branche de cime pour qu'elle s'épaississe. Je l'avais également ligaturée pour qu'elle soit dans la bonne direction, mais aussi pour éviter qu'elle ne casse au cas où il y aurait du vent. Moralité, la branche a marqué (le fil s'est incrusté) et l'arbre n'est pas harmonieux parce qu'il est encore trop long.

Alors je taille, à la scie, et je mastique… On verra ce que ça donnera.

20160908acerbuergerianum2.jpg

Figure 55: Encore un qui s'était bien étiolé…

20160928acerbuergerianum2.jpg

Figure 56: Après la taille

Taille sur Acer buergerianum 1   Bonsaï

<2016-09-27 mar.>

Petit érable a bien poussé, peut être même trop en fait, du coup il faut revenir -presque- à zéro…

20160908acerbuergerianum1.jpg

Figure 57: 8 septembre 2016 avant la taille

20160928acerbuergerianum1.jpg

Figure 58: 28 septembre, le lendemain de la taille

J'en ai profité pour tenter une greffe (ma toute première ! enfin il me semble :) pour ajouter une branche sur un creux du tronc.

Affaire à suivre…

Taille de structure sur Diospyros kaki   Bonsaï

<2016-10-25 mar.>

Après une défoliation totale sur ce kaki, je coupe quelques branches mal placées (dans un creux par exemple) ou moches (j'arrive à deviner un N majuscule entre 3 branches !). Je mastique bien sûr toutes les plaies que j'ai essayé d'aplanir au maximum (il semble qu'il ne faille pas creuser les cicatrices de cette espèce). Et c'est parti pour attaquer l'hiver du bon pied !

20161026diospyroskaki.jpg

Figure 59: Le voici après le travail

Il y a encore de la taille à effectuer, surtout dans la cime, et probablement même la première branche actuelle, qui serait certainement totalement supprimée, mais les journées sont trop courtes, et les ateliers bonsaï encore plus !

Sortie prélèvement 3ème édition   Prélèvement

<2016-10-29 sam.>

Allez c'est parti pour une journée en forêt. Et attention, toujours avec autorisation !!

On a tous passé une bien belle journée, avec un petit parcours concocté par un adhérent de notre club, le tout fut bien sympatique !

Au menu,

  • 5 mélèzes
  • 3 hêtres
  • 1 chêne
  • 1 tsuga

J'ai déja une idée pour le Tsuga (mais chuuuut c'est lui-même qui me l'a soufflée ;). Pour les mélèzes, une forêt à envisager ? Et pour les hêtres et le chêne, on verra bien s'ils repartent avant tout. Ce sont de gros spécimens avec peu de racines (mais des radicelles bien présentes…) à présent, advienne que pourra !

Au retour, ils sont placés dans une bassine d'eau pour la nuit (pour certain, le trajet a été rude, et les radicelles ont souffert du manque d'humidité… Note pour plus tard : apporter un linge humide pour entourer les racines de chaque prélèvement parce qu'honnêtement, même avec beaucoup de soin, c'est pas aisé de conserver du substrat à coup sûr autour dudit prélèvement).

Une fois la nuit passée, et le soleil levé, rempotage en panier à culture, haubanage des très gros ou des très haut. Bah oui en fait, c'est compliqué de fixer par les racines (c'est à dire par en dessous) un prélèvement sur lequel on a pas mal retiré les grosses racines…

Le substrat utilisé est composé de pumice et de compost tamisé (comme je le fais beaucoup en ce moment). Puis arrosage abondant. Je pense les booster tous avec du well-root demain, après la séance photo. Bah oui, ils sont entrés dans le clan des bonsaï, maintenant ils vont être observés sous toutes les coutures et devront prendre toutes les poses ;)

Edit du 31 octobre 2016

Voilà les photos des plus beaux ! (oui désolée pour les mélèzes, mais 2 sont "grands" et 3 sont "petites" mais à part ça, ils n'ont rien d'extraordinaire pour le moment)

20161031fagussylvatica4.jpg

Figure 60: Premier hêtre

20161031fagussylvatica5.jpg

Figure 61: Deuxième hêtre

20161031fagussylvatica6.jpg

Figure 62: Troisième hêtre

20161031quercus2.jpg

Figure 63: Le chêne (qui m'a donné du fil à retordre)

20161031tsugacanadensis2.jpg

Figure 64: Le tsuga, dont l'écorce a été rudement abîmée par le temps et les animaux, j'ai une vague idée de son avenir à celui là ;)

Taille de la cime de Diospyros kaki   Bonsaï

<2016-10-31 lun.>

Voilà, je n'avais pas fini la taille de cet arbre, c'est chose faite. Bon je crois qu'il y a encore des choses à revoir sur cet arbre (en haut, 2 branches sont encore un peu longues, mais aucun bourgeon n'est apparent sauf à l'extrémité, je vais donc attendre que ça reparte au printemps avant de tailler plus) et la toute première branche, en bas, est peut-être un peu trop grosse, trop vers le haut (surtout par rapport à celle qui est juste au dessus) mais j'avoue que pour le moment je n'ai pas le courage de la supprimer…

20161031diospyroskaki.jpg

Figure 65: Après la taille

Envoyez-moi un email Association Ornaise de Bonsaï

Archives

Site auto-hébergé généré par Archlinux ARM et Nginx.

© Charlène Liard | Édité sous Emacs 25.2.1 (Org mode 8.2.10).