Les bonsaï de Charlène

Juniperus sabina tamariscifolia

Petite taille de rafraichissement sur Juniperus sabina tamariscifolia   Bonsaï

<2016-02-09 mar.>

J'ai acheté ce Juniperus sabina tamariscifolia il y a près d'un an. Le pauvre n'avait pas très bonne mine, alors j'ai voulu le sauver. C'est peut-être l'inverse qui vient de lui arriver.

20150517juniperussabinatamariscifolia.jpg

Figure 1: Juniperus sabina en mai 2015

Tout d'abord, cet arbre pique, mais genre il pique vraiment ! Il est couvert d'écailles pointues, qui semble-t-il, apparaissent sur les genévriers stressés. Je vois bien qu'il ne va pas super bien, mais j'ai tout fait ou presque pour que ça aille mieux… La seule chose, je ne l'ai pas rempoté faute de substrat adapté, résultat, il est dans un mauvais substrat très rétenteur, et je crois que ça ne lui plait pas des masses… Je l'avais malgré tout transpoté dans un panier à culture, que j'avais ensuite rempli de pumice, mais on sent que les racines sont trop humides. Prochaine étape, je le rempote au printemps.

J'ai donc profité du cours de bonsaï de cette semaine pour le dorloter quelques peu, lui faire une taille légère, afin d'épurer sa silhouette, et de le rendre plus harmonieux. J'ai aussi brossé son écorce, taillé les branchettes mortes, et essayé de tailler toutes les écailles épineuses que j'ai pu. Je ne sais pas si c'était une bonne idée, mais je suis presque sûre que c'en n'était pas une mauvaise. On verra s'il ose en refaire ou non après que je l'ai engraissé et rempoté au printemps.

20160211juniperussabinatamariscifolia.jpg

Figure 2: Juniperus sabina après sa taille

Il mérite encore beaucoup de travail, mais j'ai bon espoir qu'il se sente mieux après un bon rempotage. Aucune face n'est encore réellement établie, d'où la photo un peu "à l'arrach'".

Envoyez-moi un email Association Ornaise de Bonsaï

Archives

Site auto-hébergé généré par Archlinux ARM et Nginx.

© Charlène Liard | Édité sous Emacs 25.2.1 (Org mode 8.2.10).